Jean Clair parle de l’exclusion des peintres en France

Ce qui me gêne le plus c’est qu’il existe aujourd’hui un art, des peintres, des graveurs et des sculpteurs, qui sont condamnés à une solitude et une misère plus grandes encore que celles de leurs congénères de la fin du XIXe siècle, qui avaient quand même autour d’eux un petit milieu de connaisseurs, de gens cultivés qui les achetaient… Aujourd’hui cet art contemporain occupe tout le terrain.

Jean Clair dans VALEURS ACTUELLES  N°4066 30 OCT/5 novembre 2014
Plus d’articles sur Face à l’Art

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*