Recherche
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Infolettre
Nos affiches
Toutes les affiches...
Dernière étude
Evènements à venir
Pas d'évènements

soutien

Faîtes reconnaître votre talent !

Sauvons l'art ! permet désormais aux artistes de faire connaître leur travail à ses milliers d'abonnés pour un tarif ridicule, le but n'étant pas de taper dans le porte-monnaie déjà trop vide des galeries et des artistes !

 

 

 

Plus détails sur l'offre

Actualités

Du 14 septembre au 5 septembre aura lieu dans le hall Napoléon du Musée du Louvre une exposition des œuvres du sculpteur Edmé Boucharon. Cette exposition, présentant près de 270 œuvres et organisée avec le Getty Museum à Los Angeles sera la première monographie d’envergure réalisée autour du scupteur du roi de France.
Edmé Boucharon


C’est sur le quotidien « libération »  que  Laurent Bayle , directeur général de la Cité de la musique et président de la Philharmonie de Paris a choisi de nous faire part de son désarroi devant le fossé qui se creuse, en matière d’art, entre les classes moyennes et défavorisées d'un côté et une certaine élite qui a su garder et protéger la culture classique de l'autre.causes / effets


Les « insoumis de l’art moderne », c’est ainsi que s’intitule l’exposition qui aura lieu au musée Mendjisky du 12 octobre au 31 décembre 2016.
Paysage Bernard Buffet

Un paysage de Bernard Buffet.


Chacun se souvient de la prise de Palmyre par les soldats de l’État Islamique et de son cortège d’executions sommaires et autres actes de tortures sadiques. Non contents de semer la désolation parmi les habitants, les jihadistes se sont aussi fait remarquer par le saccage et le pillage des richesses culturelles et artistiques de la cité antique.Palmyre


A une époque où nos «élites» se complaisent et se pâment d’allégresse devant les «expériences», «concepts» et autres « transgressions » contemporaines, il est un lieu, certes beaucoup moins huppé que les salles d’exposions aussi vides que subventionnées, où chacun peut s’exprimer gratuitement et même recevoir quelque émolument en cas de succès.

Guillaume Benoît


Articles récents

La chronique n° 70 de Nicole Esterolle

Sommaire

1 – Le professeur Onfray a toujours quelque chose à dire

2 – Quand Nathalie Heinich « ne prend pas parti »

3 – Le tas dans l’art contemporain

4 – Un grand moment d’art contemporain : La rencontre Lavier-Millet

5 – Le très hilarant Lavier à la Monnaie de Paris

6 – Quand les non-peintres inquestionnent la non-peinture

7 – Quand les obscurantistes bretons résistent outrageusement à l’invasion de plantes vertes dans l’art contemporain

8 – Un robot, critique d’art…

9 – Un Buren républicain et républicaine anti-buren…

10 – Une Biennale d’art « invisuel » : sans œuvres, sans expositions, sans curateurs ni galeristes…et sans public

11 – Nouvelles et graves acquisitions au FRAC – Ile de France…

12 – Quand l’Institution elle-même devient l’objet de l’oeuvre d’art

13 – De l’ultra-local à l’international…du modeste au grandiose

14 – L’ opportuniste qu’on n’attendait pas…

15 – Témoignage d’un élève diplômé des BA qui ne croit plus à l’Art Contemporain

16 – Mes récentes cueillettes sur internet



En Bretagne,  les conséquences du désengagement de l’Etat dans les collectivités publiques  mettent en lumière à quel point un certain art dit « contemporain » était (et est encore) maintenu artificiellement sous perfusion financière. La mairie de Quimper a invoqué « les restrictions budgétaires entraînées par la baisse de dotation de l’Etat » pour supprimer sa subvention au centre d’art contemporain, créé il y a 25 ans. Ces 252 000 euros manquants  représentaient 40% du budget, le reste étant financé par l’Etat à travers la DRAC, la région et le département : le Quartier, esplanade François-Mitterrand à Quimper, a donc fermé.



A la suite de nombreux et enrichissants entretiens faits avec des galeristes et des artistes depuis 2014 (date où j’ai commencé à participer à Sauvons l’art), je vous propose en deb’art : De l'urgence de remettre Dieu dans l'ArtCe texte est issu de mes propres sentiments devenus réflexions face aux questions ressenties, évoquées lors de diverses rencontres.



Le neurologue Pierre Lemarquis a publié «  L’empathie esthétique, entre Mozart et Michel-Ange » aux éditions Odile Jacob, livre qui démontre que l’art devrait être remboursé par la Sécu. En effet, la Beauté d’une œuvre provoque la sécrétion de neuro-transmetteurs du bien-être, un vrai cocktail de vitalité : la dopamine, ce stimulant du désir, les endomorphines qui apaisent la douleur, l’adrénaline qui renforce l’énergie mais aussi la sérotonine, à l’action anxiolytique.  Bref, la Beauté de l’art serait un antidépresseur sans effets secondaires ravageurs… L’Art pourrait non seulement nous conduire à l’extase, mais certains spectacles effrayants pourraient s’avérer bénéfiques, grâce aux vertus cathartiques de la représentation, ce qu’Aristote notait déjà à propos du théâtre.



Presqu’à chaque fois, l’exposition parisienne Monumenta, au Grand Palais, est barrée visuellement par un mur, histoire d’intriguer le chaland et de le pousser à acheter une entrée. J’entre, spontanément je me dirige vers la gauche, un gardien surgit : « Non  Madame ! Il faut aller à droite ». Cette exposition du chinois Huang Yong Ping nous est présentée comme une allégorie de la mondialisation : effectivement, il faut filer droit.

- See more at: http://www.sourgins.fr/monumenta-ment ... ent/#sthash.kwgc73LF.dpuf

empires

Presqu’à chaque fois, l’exposition parisienne Monumenta, au Grand Palais, est barrée visuellement par un mur, histoire d’intriguer le chaland et de le pousser à acheter une entrée. J’entre, spontanément je me dirige vers la gauche, un gardien surgit : « Non  Madame ! Il faut aller à droite ». Cette exposition du chinois Huang Yong Ping nous est présentée comme une allégorie de la mondialisation : effectivement, il faut filer droit. - See more at: http://www.sourgins.fr/monumenta-ment ... ent/#sthash.kwgc73LF.dpuf


Derniers commentaires
Créé par Raphaël Jodeau - Propulsé par Xoops